Sport17.fr > Actualités nautisme > Courses intenses et compétition serrée
 
 

Championnat de France des 5O5

Courses intenses et compétition serrée

commentaire
 

Lundi 13 Juillet 2015

Le 5o5 est en effet né en 1954, crée par John Westell. Depuis, ce petit dériveur à deux équipiers est devenu une légende. Si les matériaux ont changé, son design lui, n’a pas beaucoup évolué : dériveur très rapide, maniable, il plane très facilement, même au près serré. Avec un peu plus de 16 mètres carrés de voile au près et presque 45 dans les bords de largue, sa vitesse peut dépasser les 20 nœuds et le spectacle est fantastique. Les Français ont souvent brillé dans cette série où Marcel Buffet, Nicolas Loday et les frères Pajot ont décroché tour à tour le trophée suprême de champion du monde de la série.

Aujourd'hui, Andy SMITH et Tim NEEDHAM se font rattraper, et les français remontent dans le classement. Le vent, de 8 à 13 nœuds au 260, constant en direction, et une très belle mer ont permis à la flotte de prendre de jolis départ sur une très belle mer. Avec de bonnes vitesses et une flotte très groupée, les 5o5 ont assurés le spectacle aujourd'hui.

Dans la course 6 partie vers 13h de l'après-midi, les anglais ne franchissent la ligne qu'en septième position. La suisse Caroline JACOT gagne la manche, talonnée par les français. Philippe BOITE fait une très belle course et fini second. En troisième position, Vianney GUILBAUD enchaîne les régates avec succès, puisqu'il a déjà participé la semaine dernière au championnat du monde des J/70. Juste derrière les australiens Michael et Nathan QUIRK, Antoine LAFORTUNE (4ème à la Semaine de la Voile 2015 ici à La Rochelle ) franchit la ligne en cinquième. 

La septième course du championnat s'est effectuée avec un départ au lièvre. Hervé et Guillaume DE KERGARIOU, sont les lièvres de la manche et terminent treizièmes. Les Australiens Michael et Nathan QUIRK prennent la première place de la course, suivie de Caroline et Philippe JACOT. En troisième position, le français Nicolas MARTIN fait une belle manche sur un plan d'eau qu'il connait bien, puisqu'il était arrivé second lors des deux dernières éditions de la Semaine de la Voile de La Rochelle. Philippe BOITE, favoris chez les français, passe quant à lui la ligne en quatrième. 

La huitième course s'effectue avec un départ classique, et c'est de nouveau l'australien Michael QUIRK qui gagne la manche. Derrière lui, le talonnant de près, les anglais SMITH et PINNEL prennent les secondes et troisièmes places. Les équipages de Vianney GUILBAUD et Philippe BOITE font également une belle course et terminent quatrième et cinquième de la manche. 

Le run vitesse, après les courses de la journée, s'est couru sur 1.60 miles avec de très belles conditions et c'est le français Nicolas MARTIN et son coéquipier Julien LAFORTUNE qui décrochent la première place, devant l'anglais Andy SMITH. 

Au classement général provisoire après 8 courses, les australiens Michael et Nathan QUIRK passent devant l'équipage de l'anglais Andy SMITH. Ian PINNEL conserve lui la troisième place devant la suisse Caroline JACOT. A un point seulement derrière, le français Philippe BOITE se classe cinquième. Les équipage français de Vianney GUILBAUD et de Jérémie BRAU remontent également dans le classement et prennent pour l'instant la septième et la huitième place. 

De retour au port, les coureurs ont pu apprécier la douceur du climat rochelais sur la terrasse du Club House de la SRR. Un peu de musique, la magie d'un soleil rougissant sur le port et beaucoup de bonne humeur ont été les épices du barbecue organisé ce soir pour les équipages. 

Demain matin, les dernières manches décideront du classement final de ce championnat de France 2015. Avec des flottes aussi serrée et des écarts de points aussi faibles, la journée promet d'être intense.  

nautisme - La Rochelle - Courses intenses et compétition serrée

Rédaction Sport 17