Sport17.fr > Actualités nautisme > Les mexicains toujours en tête
 
 

Championnat du Monde J/70

Les mexicains toujours en tête

commentaire
 

Vendredi 10 Juillet 2015

Hier soir, les coureurs ont savouré un dîner des équipages avec une vue magnifique sur le port et le soleil couchant. Rencontres, plaisanteries et bonne humeur étaient au menu, mais la compétition a bel et bien repris ce matin. Les équipages se sont levé un plus tôt pour quitter le port en début de matinée et prendre le départ de la septième course du championnat aux alentours de dix heures et demie.

Sous un soleil radieux et un ciel sans nuages, les coureurs ont couru deux manches d'une heure aujourd'hui et ont pu profiter de l'après-midi pour se reposer un peu avant la dernière journée de Championnat. Avec un vent d'Est au 90 entre 6 et 12 nœuds faiblissant un peu en fin de deuxième manche, les bateaux ont pris deux très beaux départs à l'étal de marée haute sur une mer assez calme. Les anglais sur BOATS.COM (GBR  557) et les italiens sur NOTARO TEAM (ITA  725) gagnent chacun une manche ce matin, mais ce n'est pas encore assez pour renverser les deux premiers. 

Julian Fernandez Neckelmann, le mexicain de Valle de Bravo à l'ouest de Mexico et son équipage sont toujours en tête de la compétition. L'équipe, avec notamment Bill Hardesty (deux fois champion du monde en Etchells 22) comme tacticien a déjà eu de bons résultats. Seconds des Midwinters J/24 à Key West, à la Bacardi Miami Sailing Week et à la NOOD Regatta d'Annapolis, ils espèrent que leur préparation leur permettra de rester en tête jusqu'au bout. Juste derrière, Carlo Alberini sur le CALVI NETWORK (ITA 456), champion des Midwinter J/70 en 2015 conserve également sa deuxième place au classement général provisoire.

Tim HEALY sur le bateau américain HELLY HANSEN (USA 2) reprend la troisième place aux anglais du BOATS.COM (GBR  557) de Ian ATKINS. Après avoir gagné la première manche de la matinée, les anglais se sont en effet moins bien placé lors de la seconde course. L'écart de point entre les premiers équipages au classement reste faible et pourrait donc encore réserver quelques surprises avant la fin du championnat. D'autant qu'à la quatrième place au général provisoire, l'équipe italienne du NOTARO TEAM (ITA 725)  du skipper Luca DOMENICI fait une belle première place lors de la 8ème course. Giallongo BENEDETTO , équipier sur le bateau explique : "Nous avons un très bon tacticien, Diego NEGRI, et en général nous sommes bien positionné au départ, mais il nous faut encore travailler pour progresser dans notre travail en équipe ainsi que sur notre maîtrise du bateau dans les vents plus forts".  L'équipe, contente de ses performances dans la matinée et du beau temps, était prête à faire une troisième manche aujourd'hui. 

Côté français, le HEMON CAMUS (FRA 722) et son skipper Laurent SAMBRON chute d'une place au provisoire et se retrouve à la seizième  place malgré une belle 8ème course dans laquelle ils finissent dans le top 10.Le LULU LA NANTAISE (FRA 257) avec l'équipage de Ludovic SENECHAL prennent la 21ème place et le DISPOSITIF FRANCE JEUNE TEAM SRR (FRA 865) mené par Pierre RHIMBAULT gagne une place au général et se place à la 23ème position. Valentin MASSU sur l'ALBERTO (FRA127) nous donne ses impressions : " Nous avons de très belles conditions pour ce mondial, c'est agréable. Le vent est assez oscillant et il faut savoir prendre le bon bord au niveau tactique. Après, il y a pas mal de dégagement pendant les courses.

En amateurs Corinthien, les anglais dominent le classement puisque le TEAM RAF BENEVOLENT FUND SPITFIRE (GBR 123) de Simon LING et le GILL RACE TEAM (GBR 259) de Ian WILSON gardent la première et la seconde place tandis que les premiers français sur le LULU LA NANTAISE (FRA 257) de Ludovic SENECHAL sont à la cinquième place. 

Il peut encore y avoir quelques surprises au classement, donc, puisqu'il reste encore deux manches à courir demain, mais en attendant la reprise des courses demain, les équipages ont pu profiter du soleil et de la plage.

nautisme - La Rochelle - Les mexicains toujours en tête

Rédaction Sport 17