Sport17.fr > Actualités nautisme > Rogues les bras au ciel à Funchal
 
 

Transat Charente-Maritime/Bahia

Rogues les bras au ciel à Funchal

0 commentaire
 

Mardi 04 Octobre 2011

Rogues les bras au ciel à Funchal
 
Rogues les bras au ciel à Funchal

Sébastien Rogues est le premier des concurrents de la Transat Charente-Maritime/Bahia 6.50 à mettre pied à terre à Madère, lieu de la première étape de l'épreuve. Il devance David Raison et Jorg Riechers.

C'est heureux et un peu surpris que Sébastien Rogues a franchi la ligne d'arrivée à Funchal ce mardi peu après midi (12h03 exactement). Sur son prototype Eole Generation-GDF Suez, il s'est montré le plus rapide (8 jours 20 heures 46 minutes et 43 secondes) depuis le départ de la course dimanche 25 septembre dernier. « C’est ma plus belle victoire, parce que c’est la course la plus dure que je n’ai jamais disputée (…) Ce matin encore, je me demandais où était passé David. Je n’osais pas prendre la VHF et c’est lui qui m’a dit « C’est toi devant ?». Alors, là quelle satisfaction ! » rapportait sur le site officiel de l'épreuve le grand vainqueur de cette première étape. Rogues a donc appris qu'il était en tête par son dauphin, David Raison (TeamWork Evolution) Ce dernier n'était pas bien loin puisqu'il termine avec seulement 28 minutes et 25 secondes de retard mais malgré la satisfaction de son classement il aurait pu prétendre à mieux lui qui était encore en tête quelques heures plus tôt. « Les 24 dernières heures je n'ai fait que des bêtises. Notamment, hier, quand je me suis recadré vers l'Est. J'avais 8 milles d'avance sur Seb (Rogues, NDLR) qui dans les conditions qui étaient les nôtres, allait un poil plus vite. Je me suis dit, je laisse une heure sur la table et je repars. Ce ne fut pas une bonne idée... » Le ministe sait également qu'il aurait aussi pu ne jamais voir Funchal : « La grand voile bloquée en haut, j'ai cru que j'allais me fracasser sur les rochers.»

Les deux hommes ont rapidement été rejoins à terre pour un troisième larron, l'allemand Jorg Riechers (Mare.De), lui aussi victime d'une ultime frayeur avant d'en finir avec cette prmeière étape. Chez les prototypes le podium est donc d'ores et déjà connu, reste désormais à attendre l'arrivée des Series attendus ce mercredi à Madère.

 

Photo/Pierrick Garenne-GPO

 

 

nautisme - - Rogues les bras au ciel à Funchal

Antoine ROBERT
 
Ajouter un commentaire